Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 09:50

Lundi 16 août :

JC retourne au boulot. Papi et mamie à Carcassonne ... hum ... ça sent la fin des vacances tout ça !

A PLN, on s'organise pour aller passer 2 jours à Toulouse après la venue des déménageurs chez maman. Il paraît que tout va être cassé et perdu ... faut aller la soutenir psychologiquement !

Sarah ira chez tonton et tata. Emma viendra avec moi à Balma.

 

Mardi 17 août :

Je (re ?)commence à travailler un peu. Edith vient à la maison pour finir de mettre ses livres en vente sur Amazon sur mes conseils avisés .... vu que je vends plus de livres sur Amazon en 2 semaines que depuis 1 mois sur Price.... Je ne vais pas tarder à prendre ma carte pro à la Chambre de commerce.

Maman attend ses déménageurs depuis 7h00 ce matin .... à 15h00 elle repart dépitée chez Olivier ... ils n'arrivent que demain sur une sombre histoire de planning. C'est sûr, demain, tout sera cassé !

A PLN, on se ré-organise. Sarah ira chez Edith avec Quentin et Pierrick. Emma restera chez tata et tonton avec MARRAINE dans les parages.

 

Mercredi 18 août :

Les valises sont prêtes depuis ce matin. Un petit tour à la plage l'après-midi et j'abandonne toute ma progéniture chacune dans sa famille d'accueil direction Carcassonne.

Les déménageurs sont à pied d'oeuvre depuis 8h00. Ils travaillent sans relâche juste le temps de manger un sandwich pendant 10 minutes. Zut ! râté. Maman n'a pas vu de suite que c'était l'heure de la pause déjeûner. Elle a raté les 10 minutes d'arrêt.... elle ne magera pas. Tonton Dédé finit le déménagement avec un des 2 déménageurs pendant que l'autre est reparti chercher d'autres affaires à l'entrepôt. A son retour, il engueule son accolyte : on ne fait pas travailler le "client" ! ... heureusement, qu'il ne sait pas que son collègue s'est fait accompagner en voiture à Intermarché par tonton Dédé pour s'acheter 3 bricoles à manger et à boire. Tonton Dédé se marre en disant qu'il aurait mieux fait d'aller à la mer comme tonton JJ.

Maman cherche son escabeau et ses chaises de camping ... en vain.

 

Jeudi 19 août :

Arrivée à Balma. Ouf ! c'est plein, plein de cartons. On mange rapido chez tonton et tata et on part chez Casto acheter 4 bricoles : des luminaires, des poignées de porte et des abattants de toilettes. A Casto, maman et moi, on n'est pas vraiment dans notre élément. On fait 2 fois le tour pour trouver quoique ce soit, on n'y comprend rien aux radiateurs non-électriques qui annoncent des watts, on tourne et retourne les demi-poignées de porte à la recherche de l'autre moitié ... et on finit par appeler Dédé à l'aide pour qu'il nous rejoigne chez LeroyMerlin pour nous donner un cours accéléré.

Dès son arrivée, il nous dirige tout droit vers le bon rayon ... ouf ! je crois qu'on tient là, notre SOS bricolage idéal.

On embarque toute la marchandise et on retourne à la maison de Balma. 3h30 pour choisir 7 poignets de porte et 2 abattants de toilettes, c'est par vraiment rentable mais bon ... Avant d'aller manger chez tonton et tata avec Sophie et Julien, on se lance dans l'installation des poignées de porte. ça devrait me prendre 15 minutes à tout cassé. Dévissé, revissé et l'affaire est dans l'sac ! C'était sans compter sur l'ancien propriétaire qui était sans doute le gars le plus archi-nul du bricolage que je connaisse. Même moi, sans tonton Dédé, je m'en serai mieux sortie que lui. Les poignées de porte se dévissent mais quant à revisser les nouvelles dans des trous tordus, trop grands, pas en face ou trop petits ... ça c'est une autre hsitoire. SOS Dédé ratiboise, lime, relime, s'acharne et réussit à installer 2 poignées en 1h ... Tonton me met les anciennes poignées de côté en me disant que je pourrai les vendre au prochain vide-grenier. Ah ! Je suis repérée !

Pendant ce temps, j'abandonne mon poste poignées (pour lequel je suis tout à fait incompétente) et j'entreprends le décapage d'une sorte de peinture jaune de la rembarde de l'escalier pour mettre à jour une rembarde en bois qui une fois décapé, poncé et reverni sera du meilleur effet. ... il y a un petit chat qui miaule et remiaule dans le jardin du voisin.

L'escabeau et les chaises pliantes de camping n'ont toujours pas refaits surface ...

 

Vendredi 20 août :

Aujourd'hui, notre aide de camp s'appelle Julien. Nous ne nous sommes bien sûr pas séparées de notre expert bricolage-déménageur de gros meubles à ses heures.

On embarque quelques planches de bois qui trouveront leur place comme étagère du nouveau placard de PLN. Tiens ? mais où est-donc passé la moitié du bois de papa ? bizarre, bizarre .... avec l'escabeau et les chaises, peut-être ?

On déballe, on range, on plie des papiers d'emballage. On trouve un petit bout de verre en déballant une des étagères en verre, un bol marqué "Elodie" a son anse cassé. Mais faut pas jeter, malheureuse !! C'est à Elodie !!

Notre attention est inéxorablement attirée par les miaulements incessants du petit chat. Avec Julien, on décide d'aller voir de quoi il retourne. On escalade le grillage du fond du jardin pour se retrouver sur une petite terrasse qui nous sépare du voisin du fond de l'impasse de pépé. Effectivement, on aperçoit un minuscule chaton blanc et noir qui erre dans les herbes près d'un mini-abri de jardin au fond, fond du potager des voisins. Julien court chercher un ramequin de lait pendant que j'essaye d'attirer le chaton qui est à un endroit inaccessible pour nous. Julien revient et décide d'ouvrir le portillon du fond de jardin des voisins pour pénétrer dans leur jardin et nourrir ce pauvre chaton affamé. On découvre par la même occasion un autre chaton (qui ne miaule pas) et la maman chatte qui ignore totalement le pauvre petit miauleur et qui semble ne s'occuper que de l'autre, installé à l'abri avec elle. Julien dépose le ramequin près des sacs de terreau et il sort en refermant tout sur son passage (et avant de prendre un coup de fusil pour s'être introduit chez des gens par effraction). La maman chatte boit le lait qu'on lui a laissé et part se balader. Le bébé chat miaule toujours autant. ... je sens que je vais repartir avec !.... heureusement au moment de mon retour sur Carcassonne et PLN, il a arrêté de miauler .... bonne ou mauvaise nouvelle ... on ne saura jamais peut-être !

 

Le soir je récupère mes filles qui me racontent leur séjour en famille d'accueil : l'une est allée au manège et au McDo mais ne veut pas que tata lui mette de l'eau dans les yeux quand elle la douche (mais tata ne l'écoute pas !) ; l'autre a regardé le gendarme et les extra-terrestres en mangeant du pop-corn devant la TV et est allée faire un tour de bateau avec un CRS.

 

A Toulouse, on a fait une croix sur l'escabeau, les chaises de camping et le bois de papa.

 

samedi 21 août :

Journée très chaude = journée plage !!

 

Pendant ce temps maman n'a ni de nouvelle de Jean-Luc (le déménageur qui doit encore lui monter son lit et sa put... d'armoire), ni d'Elodie (qui doit être en train de laver son linge de retour de son camp scout depuis mercredi ...), pas plus que de l'escabeau, des chaises de camping, du bois de papa et ... (un petit nouveau !!) des portes de placard que papa n'a jamais eu le temps de placer.... , ni du petit chat d'ailleurs ... (mais non, non il n'est pas mort, Aurélie ! pas plus qu'Hans le hérisson de ta mère ... ils sont partis faire une bouffe ensemble peut-être ...)

Partager cet article

Repost 0
Published by saremma - dans week-end-vacances
commenter cet article

commentaires